Poids et forme vont souvent de pair.

Quand l’aiguille de la balance oscille dangereusement du mauvais coté, on s’inquiète et commence à penser à perdre du poids.

Il est vrai que s’inquiéter d’une augmentation significative de poids peut être fondé.
On considère que les risques liés au surpoids sont essentiellement : diabète, cholestérol, problèmes cardiaques et respiratoires, cancers…

Indice de Masse Corporelle

Les médecins se basent sur l’Indice de Masse Corporelle (IMC) pour déterminer les risque sur la santé lié au surpoids ou à la maigreur.
Par un calcul simple, on obtient un indice permettant de définir si la personne est en bonne santé, trop maigre, ou en situation de surpoids plus ou moins important.

Cet indice doit cependant être modulé en fonction de votre situation, en particulier pour les sportifs ou les personnes agées.

Le poids de forme
L’indice IMC ne tient pas compte dans son calcul du pourcentage de masse musculaire et de masse grasse.
Or, le muscle pesant plus lourd que la graisse, un sportif sera considéré en surpoids en se basant uniquement sur l’IMC.
Certains sports (boxe, haltérophilie) déterminent des catégories basées sur le poids: un sportif jouera sur son alimentation pour rester dans sa catégorie ou grimper dans la catégorie supérieure, sans que l’on puisse réellement le considérer en surpoids.

Perte de poids et régime

Perdre du poids peut se faire de diverses manières.
Pour perdre quelques petits kilos, pas besoin d’un régime contraignant: surveiller son alimentation et faire un peu d’exercice peut être suffisant.
Pour les autres, le recours à un régime alimentaire amaigrissant peut être la solution.