Que ce soit pour rester en forme ou pour perdre quelques kilos, pourquoi ne pas profiter de ce début de période estivale pour ressortir ses chaussures de sport ?

Oui, mais que choisir entre marche rapide et footing ?

Cela dépendra bien-sûr de votre motivation, mais n’oubliez pas pour chacune de ces activités physiques de tenir compte de leurs spécificités.

La marche rapide

Idéale pour celles et ceux qui ne pratiquent pas d’activité physique, la marche rapide permet de démarrer en douceur, à son rythme.

Equipement
Bien qu’une classique paire de chaussures de sport suffise, penser à des chaussures plus adaptées, type trail, si vous compter parcourir des terrains plus accidentés.

Avantages
Adaptée pour tous, la marche rapide est beaucoup moins traumatisante pour les articulations que le jogging. Elle est parfaitement recommandée pour perdre du poids, car elle permet de travailler l’endurance.

Fréquence
L’idéal est de pratiquer la marche rapide un jour sur deux, pendant 45 mn à une heure.
Pensez bien à commencer par une marche lente pour s’échauffer avant d’allonger le pas en augmentant l’allure. Contrairement à une promenade, vous devez transpirer et sentir votre corps travailler.
A la fin, penser à réduire progressivement l’allure tout en faisant de grands balanciers avec vos bras, et terminez par quelques étirements.
Certains n’hésitent pas à attacher des poids scratchables de 500 gr ou 1 kg à chaque cheville afin d’augmenter l’effort … et les résultats.

Le footing

Physiquement plus exigeant, il vaut mieux consulter son médecin avant à partir d’un certain age.

Equipement
De préférence des chaussures adaptées, choisies en fonction de la morphologie de vos pieds, de votre façon de courrir.

Avantages
Idéal pour se défouler et pour s’affiner.
Cependant, les articulations peuvent souffrir en cas de surpoids. Préférez dans ce cas la marche rapide.

Fréquence
45 mn minimum deux fois par semaine, avec une période d’échauffement, avant de partir à allure modérée pour atteindre votre rythme de croisière.
En cas d’essoufflement trop fort, ne pas s’arrêter mais passer en marche rapide le temps de récupérer.
5 mn d’étirement sont indispensables à la fin afin de décontracter les muscles.