Vous n’avez pas envie de passer la journée allongée sur une serviette à bronzer ?
Profitez-en pour « bronzer active » en pratiquant une activité physique ou sportive pendant vos vacances.

Voici quelques activités sportives « douces » à pratiquer au bord de la mer pendant ses vacances.

La marche

L’activité physique la plus simple, puisqu’elle ne nécessite aucun équipement !
Considérée à tord comme un loisir plutôt qu’une activité sportive, la marche est un sport d’endurance lorsqu’elle est pratiquée à un rythme soutenu, permettant de booster son système cardio-vasculaire, de renforcer ses articulations et de développer son tonus musculaire.
La marche active, ou rapide, se pratique entre 7 et 10 km/h pour être efficace.
Et ce sont entre 120 et 250 Kcal qui seront brûlées pour 30 mn d’activité, selon l’intensité de l’effort.

La marche pied nu en bord de plage

Enfermés toute l’année dans des chaussures, les pieds souffrent et se déforment.
Marcher en bord de plage permet de les faire respirer, tout en réapprenant à marcher.
A éviter toutefois en cas de coupures ou autres lésions non cicatrisées.
– Marcher sur sable mouillé: c’est le plus facile puisque le sol, souple et sans danger, est suffisamment dur pour marcher sans difficulté.
– Marcher sur sable sec: le pied s’enfonce, et augmente l’effort n »cessaire pour avancer.
– Marcher dans l’eau jusqu’aux genoux: C’est une forme d’aquathérapie. Régulateur de la tension émotionnelle, nerveuse et physique, marcher dans l’eau délasse les chevilles et soulage les petites douleurs articulaires. La légère résistance de l’eau relance la circulation sanguine et allège les jambes lourdes. A pratiquer au moins une demi-heure pour commencer à bénéficier de ces nombreux bienfaits.

La marche longe-côte

Appelée aussi randonnée aquatique, la marche longe-côte consiste à avancer dans la mer avec de l’eau jusqu’à la poitrine.
La résistance de l’eau demande de gros efforts du corps, y compris les bras, pour pouvoir avancer, tandis que l’on a l’impression d’être porté par l’eau.
En pratique, 4 à 5 km de marche longe-côte sont équivalent à 1h30 de marche traditionnelle.
On peut utiliser une pagaie pour s’aider à progresser dans l’eau. cependant, demander préalablement conseil auprès d’un moniteur afin d’éviter des douleurs dorsales ou lombaires.

Snorkeling

On l’appelle aussi randonnée palmée ou plongée libre.
Equipée de palmes, d’un masque et d’un tuba, il s’agit d’une balade à la surface de l’eau permettant de découvrir les fonds marins, pendant 1 heure minimum.
Pendant que l’on découvre les fonds marins, petits poissons, coquillages et oursins, les battements de palmes nécessaires à avancer en font une véritable séance de sport.
A pratiquer près des cotes, de préférence dans une région ou les fonds marins sont encore préservés.
A éviter de pratiquer seule, dans une région de fortes marées ou courants.

Stand up paddle

Debout en équilibre sur une planche plus longue et plus large qu’un surf, l’idée est de se déplacer à l’aide d’une grande pagaie.
Originaire d’Hawai, ce sport est moins technique que le surf, tout en faisant travailler les muscles inférieurs et supérieurs pour garder l’équilibre tout en avançant.
Parfait pour le bronzage, il est conseillé de le pratiquer sur mer calme ou sur un lac.